Accueil>...>Une croissance démographique durable de la deuxième région de France par sa population>Une attractivité régionale forte pour les étudiants et les jeunes actifs

Une attractivité régionale forte pour les étudiants et les jeunes actifs

RUCH MP / Agence d'Urbanisme de Lyon 
Le solde migratoireDifférence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de l'année (source : INSEE) explique près de la moitié de la croissance démographique régionale. La région ne fait pourtant pas partie des plus attractives en France pour l’accueil de nouveaux habitants, mais elle est après le Nord-Pas-de-Calais la région que ses habitants quittent le moins. Cinq départements sur les huit de la région ont un solde migratoire supérieur à la moyenne nationale à l’exception de la Loire, qui a un solde négatif, et duRhône et de l’Isère. L’Ain est le département dont le solde migratoire est le plus excédentaireà cause du genevois, tandis que l’Ardèche est celui dont la croissance démographique s’appuie le plus sur les migrations.

La région attire de nombreux jeunes de 15 à 24 ans, cette caractéristique reposant uniquement sur la très forte attractivité des départements du Rhône et dans une moindre mesure de l’Isère, grâce à leurs importants centres universitaires, et de la Savoie, du fait des nombreux emplois saisonniers des stations de montagne. Tous les autres départements présentent un déficit du solde migratoire pour cette classe d’âge.

La région attire surtout des jeunes actifs (25-39 ans), qui représentent une part importante du solde migratoire en particulier de l’Ain et de la Haute-Savoie, du fait notamment de l’attractivité de l’agglomération genevoise. Les jeunes actifs représentent également une part importante des nouveaux arrivants dans le département de l’Ardèche. Le solde migratoire de l’Ardèche prend également une part importante sur cette tranche d’âge.

Seuls les départements de l’Ardèche, de la Drôme et de la Savoie constituent une part importante de leur solde migratoire positif avec les populations de plus de 40 ans. Le solde régional des migrations est globalement déficitaire pour les personnes de plus de 60 ans.