Accueil>...>L'émergence de nouvelles problématiques>Une attention croissante portée sur les pollutions par les phytosanitaires

Une attention croissante portée sur les pollutions par les phytosanitaires

Laurent Mignaux - MEDDTL 

La contamination de l'air par les produits phytosanitairesProduits qui soignent les organismes végétaux. Il s'agit de substances actives ou d'une association de plusieurs substances chimiques ou micro-organismes. L'expression  produit phytosanitaire  est couramment employée dans un sens proche de pesticides. est une problématique encore mal connue, la prise de conscience de cette forme de pollution étant récente. De plus, à l'heure actuelle, il n'existe aucune réglementation sur les teneurs dans l'air ambiant et aucune obligation de surveillance contrairement à d'autres polluants. L'évaluation en est par ailleurs rendue difficile par la diversité des molécules actives utilisées. Les pesticides peuvent s'introduire dans l'atmosphère directement lors de leur épandage mais aussi après leur dépôt en se volatilisant ou sous l'effet du vent. La prise en compte de cette problématique s'est renforcée au niveau national avec le Plan santé environnement, le plan Ecophyto 2018, mis en oeuvre en 2008, qui a pour objectif de réduire de 50 % l'usage des produits phytosanitaires et de retirer du marché les substances les plus préoccupantes.
Les campagnes de mesures réalisées en Rhône-Alpes présentent des résultats similaires à celles menées sur le reste du territoire français : parmi les substances recherchées, de nombreuses sont retrouvées dans l'air, avec une concentration d'autant plus grande que les zones de cultures sont proches et que les mesures sont réalisées à une période proche des traitements. De manière générale, les herbicides sont les plus fréquents sur les secteurs de maraîchage/grandes cultures, alors qu'en secteur d'arboriculture/viticulture, ce sont les fongicides et les insecticides.