Accueil>...>Un cadre renouvelé pour les politiques de santé environnementale>Une approche globale avec les plans santé-environnement

Une approche globale avec les plans santé-environnement

Fabrice Roger - MEDDE Avec l'adoption d'un premier Plan national santé - environnement (PNSE) en 2004 et ses déclinaisons régionales, une approche plus globale et transversale des questions de santé liées à l'environnement a été initiée. Le GrenelleDans le cadre du profil environnemental de la région Rhône-Alpes, utilisé pour désigner le '' Grenelle de l'environnement ''. Initié en 2007, le Grenelle de l'environnement a réuni pour la première fois, l'État et les représentants de la société civile afin de définir une feuille de route en faveur de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables. Une première phase de dialogue avec l'ensemble des parties prenantes organisées en 5 collèges (État, élus, représentants des entreprises, organisations syndicales de salariés, associations et fondations de protection de l'environnement) a permis d'aboutir à 268 engagements en faveur de l'environnement. 34 comités opérationnels ont ensuite travaillé pour proposer des actions concrètes pour la mise en oeuvre des engagements. La traduction législative des engagements du Grenelle Environnement s'est faite principalement à travers deux lois : la loi de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l'environnement dite loi Grenelle 1 promulguée le 3 août 2009, et la loi portant engagement national pour l'environnement dite loi Grenelle 2 promulguée le 12 juillet 2010. Le Comité national du développement durable et du Grenelle Environnement (CNDDGE), placé auprès du Ministre en charge de l'écologie assure le suivi de la mise en oeuvre des engagements du Grenelle et apporte son concours à la politique du Gouvernement en faveur du développement durable. de l'environnement a réaffirmé cette priorité nationale et, conformément aux engagements pris, un deuxième Plan national santé environnement a été adopté pour la période 2011-2014. Il est structuré autour de deux grands axes : la réduction des expositions responsables de pathologies à fort impact sur la santé (cancers, maladies cardiovasculaires, pathologies respiratoires, neurologiques...) et la diminution des inégalités environnementales.

En Rhône-Alpes, le deuxième Plan régional santé environnement (PRSE2) a été adopté en octobre 2011. Il fait suite au premier Plan régional santé environnement de Rhône-Alpes, entré en vigueur en 2006, qui a déjà permis de progresser de manière très significative dans la lutte contre la légionellose et la réduction des émissions atmosphériques industrielles de polluants majeurs comme le plomb, le mercure ou encore les dioxinesGroupe de substances chimiques organiques persistantes dont les effets sur la santé sont mal évalués. Elles sont omniprésentes dans le sol, les sédiments et l'air. Elles peuvent être produites par l'activité des volcans ainsi que par les incendies de forêts. Elles sont également produites involontairement lors de processus thermiques mettant en présence du chlore et des substances organiques ou lors de l'incinération des déchets..

Ce PRSE2 est le fruit d'une large concertation qui a réuni aux côtés de l'État à la fois les collectivités, les associations, les acteurs économiques, les syndicats et les experts en santé environnement de la région.

Il constitue la feuille de route régionale dans le domaine de la santé-environnement pour la période 2011-2014, au travers de mesures et d'actions regroupées dans 13 fiches thématiques adaptées aux problématiques rhônalpines : sites et sols pollués, zone multi expositions, enjeux sanitaires dans l'urbanisme et l'aménagement, allergies polliniques, qualité de l'air intérieur, habitat indigne, bruit, eau, eau potable, utilisations de l'eau, recherche et innovation, information et éducation à la santé environnementale.

Il vient ainsi compléter les actions déjà mises en place dans le cadre d'autres plans comme le Plan santé travail, le Plan Ecophyto 2018 ou encore le projet de Schéma régional climat air énergie (SRCAE).