Un suivi spécifique de l'état chimique et écologique des plans d?eau (2/2)

Le bon étatL'évaluation du bon état des masses d'eau de surface résulte du croisement entre bon état chimique (défini sur la base de la concentration de substances chimiques dangereuses ou prioritaires) et bon état écologique, ce dernier résultant du croisement entre l'état physico-chimique et l'état biologique. L'évaluation du bon état des eaux souterraines est conduite à partir du bon état chimique et quantitatif (équilibre entre prélèvements et capacité de renouvellement). chimique (évalué par rapport à 41 paramètres micropolluants) est atteint sur une grande majorité des plans d'eau (62%). Seule, la retenue de Grangent dans la Loire affiche un état mauvais. Des investigations sont encore à réaliser sur les 36 % des plans d'eau pour lesquelles l'état chimique ne peut actuellement être déterminé. Le diagnostic présenté sera donc à compléter et à consolider lors des prochains suivis.
Il est à noter que les éléments d'évaluation actuels sont incomplets et ne sont pas compatibles avec la DCE. Aussi, des méthodes de suivi et des indicateurs permettant d'évaluer l'état écologique sont en cours de construction au niveau national. Ces travaux portent notamment sur les invertébrés, l'hydromorphologie, de nouvelles métriques concernant les paramètres physico-chimiques, l'élaboration d'un indice pour les macrophytes et les poissons. Les diagnostics actuels sont donc à prendre avec précaution.

graph etat chimique plan deau