Accueil>...>Des consommations énergétiques toujours en augmentation et dominées par les produits fossiles>Un profil de consommation énergétique dominé par les produits fossiles

Un profil de consommation énergétique dominé par les produits fossiles

La consommation d'énergie finaleÉnergie délivrée aux consommateurs pour être convertie en énergie utile, par exemple : électricité, essence, gaz, gazole, fioul domestique... est fortement dominée par les produits pétroliers, comme au niveau national. Cette consommation de produits pétroliers est due pour les deux tiers aux transports. Elle correspond également pour une part significative au chauffage résidentiel - plus d'une résidence principale sur 5 étant chauffée au fioul contre 17% en France métropolitaine en 2007 d'après l'INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques. - et à l'essentiel de la consommation d'énergie du secteur agricole (machines, tracteurs). La consommation de produits pétroliers pour le chauffage résidentiel diminue, à l'exception du pic de l'année 2005 lié à un hiver très froid. Cependant, cette diminution est presque entièrement compensée par la hausse des consommations liées aux transports.

Consommations d'énergie finale par sources d'énergie et secteurs en 2007 (mégatonnes équivalent pétrole)

Consommations d énergie finale par sources d énergie et secteurs

Source : Données OREGESObservatoire de l'énergie et des gaz à effet de serre 2010
Autres énergies = 0,0%

Evolution des consommations d'énergie finale par sources d'énergie entre 2000 et 2007 (base 100 en 2000)

Evolution des consommations d énergie finale par sources d énergie

Le gaz et l'électricité représentent chacun environ un quart des consommations d'énergie finale. Les usages tertiaires et résidentiels en sont les principaux bénéficiaires. Les transports (essentiellement le train) contribuent également à la consommation d'électricité, mais de façon très minoritaire.

L'augmentation des consommations de gaz et d'électricité depuis 2000 correspond à une augmentation de leurs usages industriels au détriment du bois (énergie renouvelable thermique) et du charbon (combustible minéraux solides). L'usage du gaz augmente également au détriment des autres énergies, et notamment du fioul, pour le chauffage des particuliers.