Accueil>...>Risques naturels>Risques naturels

Risques naturels

MEDDTL

Presque tous les types de risquesLe risque est la probabilité que survienne un phénomène, d’origine naturelle ou technologique, pouvant constituer une menace pour les personnes, les biens, l’économie, l’environnement, etc. Le niveau de risque est estimé au regard des conséquences qu’aurait le phénomène s’il se produisait : plus les pertes potentielles sont élevées, plus le risque est important, et inversement. Il se mesure en croisant les données relatives à l’aléa, aux enjeux exposés et à leur vulnérabilité. naturels sont présents en Rhône-Alpes. D’une façon générale, un risque naturel peut être défini comme la conjonction d’un aléaPhénomène d’origine naturelle ou technologique susceptible d’occasionner des dégâts dans un espace donné. non maîtrisé ou non maîtrisable et d’un enjeu. L’aléa est la manifestation d’un phénomène naturel d’occurrence et d’intensité données, par exemple une inondation. L’enjeu est l’ensemble des personnes et des biens susceptibles d’être affectés par ce phénomène ou cet accident. La vulnérabilitéDans le domaine des risques, la vulnérabilité exprime le niveau d'effet prévisible d'un phénomène naturel ou technologique (aléa) sur des enjeux. exprime et mesure le niveau de conséquences prévisibles de l’aléa sur les enjeux. Différentes actions peuvent la réduire en atténuant l’intensité de certains aléas ou en protégeant les secteurs à enjeux.

Par son caractère montagneux et la densité de son réseau hydrographique, la région est particulièrement exposée : crues lentes de plaine, crues rapides des torrents, glissements de terrain, éboulements, incendies de forêts, avalanches ou séismes. Hors risque sismique, qui concerne à des degrés divers la totalité du territoire, 81% des communes sont soumises à au moins un risque naturel, 18% à 3 risques ou plus d’après la base de données GASPARGestion assistée des procédures administratives relatives aux risques naturels et technologiques - Cette application du Ministère en charge de l'écologie centralise au niveau national, à partir des données des services départementaux, toutes les informations sur les risques par commune : nature des risques, plans de prévention, arrêtés de reconnaissance de catastrophe naturelle... Prim.net est le site internet d'information sur les risques alimenté par cette base de données. du Ministère en charge de l’écologie.

risques naturelsLe risque naturel n’est pas toujours fortuit, il peut être provoqué ou aggravé par l’homme. Ainsi l’imperméabilisation des solsIncapacité des sols revêtus à laisser l'eau s'infiltrer ou s'évaporer, rendant ainsi difficile le rechargement des masses d'eaux souterraines et contribuant au ruissellement et à l'aggravation du risque inondation. ou les rectifications de cours d’eau en accélérant le ruissellementÉcoulement des eaux de pluie à la surface du sol pouvant transporter notamment des polluants et, ne s'infiltrant pas, empêchant les eaux souterraines de se renouveler. et les écoulements augmentent l’aléa inondation. La construction dans les zones inondables ou dans toute zone exposée à un risque augmente les enjeux et la vulnérabilité du territoire.

La réduction des impacts humains et matériels des risques nécessite d’intervenir à différents niveaux : préparer les gestionnaires et citoyens (« culture du risque », systèmes d’alerte, gestion de crise...), réduire ou ne pas aggraver les aléas lorsque cela est possible (en particulier pour les inondations), réduire la vulnérabilité des territoires exposés (en y réglementant les possibilités de construire), et enfin protéger les biens et les personnes exposées.

Il faut également prendre en compte l’exposition cumulée de certains territoires à plusieurs risques, et les possibles « effets dominos » (par exemple, événement naturel entrainant un accident industriel).