Prélèvements en eau (hors énergie)

L'indicateur porte sur le volume d'eau prélevé dans les eaux souterraines et superficielles et sa répartition par usage (alimentation en eau potable, industrie, agriculture).
Il permet un suivi des usages qui prélèvent le plus d'eau (hors énergie qui en restitue la majeure partie au milieu aquatique).

Plus d'un milliard de m3 prélevés en 2011 dont 75% dans les eaux souterraines
Plus de 45% des prélèvements destinés à l'alimentation en eau potable, 30% à l'industrie, 24% à l'agriculture 

90% des volumes prélevés pour l'eau potable proviennent d'une ressource souterraine en 2011. La baisse continue des prélèvements depuis 2008 s'explique en partie par des comportements plus économes et par l'amélioration du rendement des réseaux. Pour l'industrie, 84% des prélèvements sont d'origine souterraine. Après une baisse des volumes de prélèvements entre 2008 et 2010, on note une légère reprise entre 2010 et 2011 qui n'équivaut pour autant pas au niveau de 2008. Seule l'agriculture prélève majoritairement dans les eaux de surface (67%) en 2011. La comparaison des volumes de prélèvements de l'agriculture entre 2008 et 2011 n'est pas pertinente, l'année 2008 ayant été une année où les pluies ont été très importantes alors que l'année 2011 était une année sèche, nécessitant de ce fait plus de prélèvements.