Le renforcement de la surveillance

Laurent Mignaux - MEDDTL Les services de prévision des crues (SPC) sont en charge de la surveillance, de la prévision et de l'information sur les crues sur les cours d'eau surveillés par l'État.

Sur la base de la collecte d'informations horaires sur les niveaux d'eau et les débits relevées sur les stations de mesure, ainsi que des données météo, ils diffusent une information journalière sur le site internet « vigicrue ». Les données fournies sont a minima actualisées deux fois par jour et plus fréquemment en période de crue.

La révision du Schéma directeur de prévision des crues du bassin Rhône-Méditerranée a été approuvée le 20 décembre 2011. Ce schéma définit l'organisation de la surveillance, de la prévision et de la transmission de l'information sur les crues dans le bassin. Quatre services de prévision des crues concernent la région :

  • Rhône amont Saône (Saône, Ain et Rhône jusqu'à la confluence avec l'Isère),
  • Alpes du nord (bassin versant de l'Isère),
  • Grand Delta (sud Rhône),
  • Loire-Cher-Indre.

Les trois seront rattachés à la DREALDirection(s) régionale(s) de l'environnement de l'aménagement et du logement. Rhône-Alpes à partir du 1er janvier 2013.

Les SPC de l'État peuvent être complétés par des dispositifs locaux, comme c'est par exemple le cas pour l'Ondaine, le Furan et le Gier dans la Loire, l'Azergues dans le Rhône, l'Arc en Savoie.

Tant pour ceux de l'État que pour les dispositifs locaux des extensions seront étudiées dans les prochaines années. Cela pourrait concerner la surveillance de la Veyle, l'Yzeron, l'Arve... Certains dispositifs locaux pourraient par ailleurs être intégrés aux SPC de l'État.

Focus