La vallée de l'Arve, une vallée industrielle

Une vallée, où se côtoient nature et industrie, relie Annemasse à Cluses en Haute-Savoie.
Le tissu urbain est continu le long de l'Arve entre Cluses et Bonneville, avant de s'écarter du cours d'eau pour rejoindre le plateau des Bornes via l'agglomération de la Roche-sur-Foron. Au nord du territoire, l'influence de l'agglomération d'Annemasse se fait ressentir, s'illustrant par le développement d'un tissu urbain lâche.

La vallée est encadrée par le massif des Bornes et les monumentales falaises du Môle. L'Arve y circule mais le cours d'eau n'est pas visible, seule la végétation propre aux abords des cours d'eau (ripisylve) en indique l'existence.

Les voies de communication sont très présentes: A40, A410, N1205, D1203, voie ferrée? Le long de ces axes, se sont développées de nombreuses activités industrielles (décolletage et gravières) qui font la réputation économique de la vallée et un des éléments marquants de son paysage. Le fond de vallée et la plaine sont occupés par un habitat diffus quasi-continu. Mais au nord, les champs de maïs et les pâtures vallonnées dominent.

Dans cette vallée, limiter la conurbation et redonner une visibilité à l'Arve relève de l'enjeu paysager.

Des études des enjeux paysagers spécifiques à la vallée sont en cours de réalisation dans le cadre du projet d'agglomération franco-valdo-genevoise, que la basse-vallée de l'Arve a intégré en 2008. Déjà plusieurs endroits de la vallée sont repérés comme des " lieux de frottements ou de contradiction ", soumis à une très forte pression urbaine et donc menacés.