Accueil>...>L'expertise scientifique et la recherche au service de la connaissance>L'expertise scientifique et la recherche au service de la connaissance

L'expertise scientifique et la recherche au service de la connaissance

 La région Rhône-Alpes est dotée d’une communauté scientifique académique très riche et diverse dans le domaine de l’environnement avec environ 1500 chercheurs, ce qui la classe parmi les régions françaises voire européennes les plus dynamiques. La recherche en environnement développée est de très haut niveau scientifique et aborde des questions tant fondamentales qu’appliquées. Cette communauté travaille en étroite collaboration avec de nombreux partenaires socio-économiques (acteurs publics et privés) et permet le développement d’outils d’aide à la décision, de méthodes et de technologies innovantes dans ce domaine.

Un effort sans précédent de structuration de cette communauté a été accompli depuis 10 ans avec le soutien de la Région Rhône-Alpes. Le Groupement d’Intérêt Scientifique Envirhônalp (Pôle Rhône-Alpes de Recherche en Environnement pour un Développement Durable) est une structure originale qui existe depuis 2005. Ce groupement aide à structurer la communauté scientifique académique de 13 établissements d’enseignement supérieur et de recherche de la région pour faciliter et développer la visibilité de la recherche pour les partenaires opérationnels. L’objectif principal du réseau Envirhônalp est de connaître, modéliser et gérer, dans une démarche de développement durable, les risquesLe risque est la probabilité que survienne un phénomène, d’origine naturelle ou technologique, pouvant constituer une menace pour les personnes, les biens, l’économie, l’environnement, etc. Le niveau de risque est estimé au regard des conséquences qu’aurait le phénomène s’il se produisait : plus les pertes potentielles sont élevées, plus le risque est important, et inversement. Il se mesure en croisant les données relatives à l’aléa, aux enjeux exposés et à leur vulnérabilité. chroniques (polluants, pathogènes...) et aigus (inondations, séismes, éboulement...) liés à l’activité humaine sur les milieux comme l’air, les sols et sous-sols, l’eau et les organismes vivants. La structuration originale du groupement repose sur la mutualisation d’outils et de compétences aux travers de plateformes destinées à offrir des services ou des ressources et permettant à une communauté ouverte d’utilisateurs de mener à bien leur projet de R&D. Dans le domaine Santé-Environnement, le réseau Envirhônalp porte la structuration d’une nouvelle plateforme, le CIRRES (Centre d’Information Régional sur les Risques Environnementaux et Sanitaires) et a pour ambition de rassembler les recherches sur la qualité de l’environnement et le monde médical. Le réseau met également à disposition sur son site internet un ouvrage collectif de vulgarisation des grandes problématiques environnementales spécifiques à la région intitulé « Rhône-Alpes et environnement : 100 questions pour la recherche ».

Dans le domaine des technologies intégrant des dispositifs ou procédés industriels innovants permettant de réduire la consommation de matières premières ou d’émission de polluants, la plateforme d’innovation technologique Rhône Alpes PROVADEMSE existe depuis 2009 et a pour objectif de faciliter le transfert de technologie entre les 9 organismes publics de recherche et les entreprises, notamment les PME.

De plus, les pôles de compétitivités, nombreux en Rhône-Alpes, permettent le développement de programmes de Recherche Développement entre des acteurs économiques et la recherche académique dans les domaines de la chimie-environnement pour Axelera, de l'énergie environnement avec Tenerrdis et du transport-environnement avec LUTB.