Accueil>...>Dynamiques territoriales>Dynamiques territoriales

Dynamiques territoriales

API / DREALLa région Rhône-Alpes organisée autour de l'axe Rhône-Saône, couloir de communication entre l'Europe du nord et la Méditerranée, jouit d'une position géographique propice aux échanges et sert de débouché au massif alpin à l'est et au massif central à l'ouest. Elle est ainsi le Rhône et les Alpes, les paysages de vallée et les massifs français les plus hauts ainsi que les contreforts du Massif Central et du Jura. Elle est au carrefour de plusieurs zones biogéographiques qui offrent une biodiversitéDiversité biologique ou nombre et variété des espèces végétales et animales. On distingue la richesse spécifique (les différentes espèces), la diversité génétique - variété génétique au sein d'une même espèce - et la diversité écosystémique c'est-à-dire la variété des écosystèmes qu'on trouve sur Terre (forêts, prairies, lacs,...). élevée et des paysages complexes et diversifiés. C’est aussi une région extrêmement diversifiée sur le plan économique, industrielle dans  la vallée de la chimie au sud de Lyon dans la vallée  de l’Arve, agricole dans les vignobles de l’Ardèche ou les vergers de la Drôme, versée dans la recherche et les technologies de pointe à Grenoble et Lyon, touristique en hiver  dans les Alpes et en été en Ardèche méridionale...

Deuxième région française de par sa population, elle connaît un taux d’artificialisation deux fois plus élevé que la moyenne nationale et une périurbanisationLa périurbanisation se distingue de l'étalement urbain en ce qu'elle fait référence au système urbain, au rapport entre la ville-centre et ses espaces périphériques en augmentation. croissante, corollaire d’une augmentation des transports motorisés individuels, avec pour premières conséquences une fragmentation et une réduction des espaces agricoles et naturels, une modification des paysages ruraux sur lesquels se fondent une partie de l’identité du territoire. En effet, si les activités agricoles pèsent peu en moyenne dans l’emploi régional et sont soumises à des difficultés socio-économiques comme dans le reste de la France, elles gèrent plus d’un tiers du territoire tandis qu’un autre tiers est occupé par les surfaces forestières.

Les activités industrielles qui ont fait de Rhône-Alpes la deuxième région industrielle de France se recomposent et trouvent un second souffle dans les activités tertiaires de pointe, dont certaines sont liées à l’environnement, et dans les services aux entreprises et à la population, liés à l’attractivité résidentielle et touristique. Rhône-Alpes est la deuxième région touristique de France.

Les pages qui suivent ont  pour objet de  donner un aperçu des grandes dynamiques qui animent le territoire, permettant de comprendre comment elles interagissent avec les composantes environnementales. Deux questions particulièrement importantes et transversales aux approches thématiques réalisées par ailleurs  y sont développées pour évaluer les conséquences en termes d’occupation de l’espace apprécier le paysage et le cadre de vie..