Accueil>...>Des activités agricoles et sylvicoles liées aux territoires et soumises à un contexte socio-économique difficile>Des surfaces forestières qui couvrent plus d'un tiers du territoire, aux essences diversifiées et de qualité

Des surfaces forestières qui couvrent plus d'un tiers du territoire, aux essences diversifiées et de qualité

Avec 1 677 000 hectares, la forêt occupe une part importante de la surface régionale (38% contre 29% au niveau national d’après l’inventaire forestier national en 2009). Les parties les plus boisées sont les zones méditerranéennes (sud Ardèche et Drôme) et les moyennes montagnes (Préalpes, Jura, Massif Central). La zone alpine (Tarentaise, Maurienne, Oisans) est relativement moins boisée dans les secteurs de haute altitude. Les plaines et vallées sont très peu boisées.

La forêt ouverte - c’est-à-dire où le couvert d’arbre est inférieur à 40% mais supérieur à 10% - est très minoritaire, comme à l’échelle nationale (7% des surfaces forestières nationales en 2009 d’après l’IFN), mais est concentrée dans les milieux de type méditerranéen des départements de la Drôme et de l’Ardèche, dont elle représente plus de 13% de la surface forestière en 2009.

La forêt rhônalpine se caractérise par une grande diversité d’essences, due à des conditions de sol, de relief et de climat très variées. La région offre ainsi de nombreux types de forêts, avec des peuplements naturels de feuillus, de résineux et mixtes.

Le bois y est également de qualité, le bois d’oeuvre (ébénisterie, menuiserie, charpente, caisserie, coffrage, traverse...) représentant plus de la moitié du volume de bois régional sur pied et plus de trois quarts de la récolte annuelle (d’après l’enquête annuelle de branche du Ministère en charge de l’agriculture, 2008).