Accueil>...>Alpes, Jura et Massif Central : des massifs aux milieux remarquables impactés de façon différente par l'évolution des activités>Des ressources spécifiques pour la connaissance et la préservation des espaces de montagne

Des ressources spécifiques pour la connaissance et la préservation des espaces de montagne

Daniel Coutelier - MEDDTL La politique nationale de la montagne, issue de la loi du 9 janvier 1985 dite « loi montagne », est déclinée à l'échelle de 6 grands massifs. Rhône-Alpes est concerné par 3 d'entre eux (Alpes, Jura, Massif central). Elle est mise en oeuvre à travers des schémas et conventions de massifConventions interrégionales engageant l'État et les Régions concernées et traduisant les grandes orientations définies dans les schémas interrégionaux de massif. Elles ont été mises en place par la loi du 23 février 2005 relative au développement des territoires ruraux., avec des financements État-Région et soumise à des programmes européens. L'objectif poursuivi est un développement durable des espaces de montagne, en liant agriculture, aménagement et environnement. La préservation des espaces naturels y a donc une place importante, en particulier via la contribution des activités agricoles (productions liées à l'herbe, pastoralisme) ou une gestion intégrée de la forêt (dans le cadre des chartes forestières par exemple).

La Région a par ailleurs élaboré en 2006 une Stratégie régionale de la montagne, donnant des orientations pour la protection et la valorisation de la montagne rhônalpine dans le respect des équilibres naturels. Les 6 parcs naturels régionaux (PNR), correspondant tous à des territoires de montagne (Chartreuse, Haut-Jura, Massif des Bauges, Monts d'Ardèche, Pilat, Vercors), participent également activement à la préservation et à une gestion adaptée des milieux naturels et paysages de montagne.

La région dispose par ailleurs de centres de ressources et d'échanges sur la montagne (Institut national de la montagne basé à Chambéry), et de laboratoires et projets de recherche spécialisés (dans le cadre de la Zone Atelier AlpesDispositif de recherche mis en place entre plusieurs partenaires scientifiques (dont le CNRS, le CEMAGREF...) pour comprendre les relations entre une société et son environnement, les dynamiques couplées entre les écosystèmes alpins, leurs usages et climats. Les travaux se concentrent sur deux sites : le Vercors et l'Oisans. notamment). Les Conservatoires botaniques nationaux du Massif  Central (Loire, Rhône, Ardèche) et Alpin (autres départements) disposent d'une expertise qui porte en particulier sur les espèces et espaces de montagne.

Plusieurs projets transfrontaliers à l'échelle des Alpes visent à des échanges entre gestionnaires d'espaces naturels et à la connaissance et au maintien/restauration des continuités écologiques alpines. Il s'agit de :