Accueil>...>Une ressource en eau abondante et variée, mais inégalement répartie>Des ressources en eau souterraine d'importance hétérogène

Des ressources en eau souterraine d'importance hétérogène

 GUY F / Agence d'Urbanisme de Lyon 

Les nappes souterraines sont nombreuses, bien qu'inégalement réparties sur le territoire. Les départements de la Loire et de l'Ardèche en particulier comptent très peu de nappes souterraines.
Parmi ces aquifères, certains sont considérés par le SDAGEInstitué par la loi sur l'eau de 1992, le SDAGE est un outil de planification de la politique de l'eau associant tous les acteurs du bassin. Il fixe pour chaque grand bassin hydrographique les objectifs de qualité des ressources en eau et les orientations fondamentales pour atteindre ses objectifs et favoriser une gestion équilibrée de la ressource en eau entre tous les usagers (citoyens, agriculteurs, industriels). Rhône-Alpes est concernée par deux SDAGE, Rhône-Méditerranée (2010-2015) et Loire-Bretagne (2010-2015). comme stratégiques pour l'alimentation en eau potable.

Masses d'eau souterraines

masses deau souterraines

Les nappes qui offrent les potentiels d'exploitation les plus importants se trouvent au sein des formations géologiques des grandes plaines et des vallées :

De manière générale, le réapprovisionnement des nappes d'eau souterraines par infiltration des eaux de pluie est diminué par l'augmentation du ruissellementÉcoulement des eaux de pluie à la surface du sol pouvant transporter notamment des polluants et, ne s'infiltrant pas, empêchant les eaux souterraines de se renouveler. dû à l'artificialisation et l'imperméabilisation des solsIncapacité des sols revêtus à laisser l'eau s'infiltrer ou s'évaporer, rendant ainsi difficile le rechargement des masses d'eaux souterraines et contribuant au ruissellement et à l'aggravation du risque inondation.. De plus, une tendance générale à la baisse du niveau des nappes est constatée depuis 2003 en raison d'un cumul des années sèches.

Une région riche en eaux minérales et établissements thermaux
focus