Accueil>...>Une grande richesse et une variété exceptionnelle des milieux naturels et des espèces>Des plantes invasives fortement présentes et en expansion qui contribuent à appauvrir la biodiversité régionale

Des plantes invasives fortement présentes et en expansion qui contribuent à appauvrir la biodiversité régionale

Laurent Mignaux - MEDDTL Le développement de certaines espèces de plantes venant d'autres pays ou continents peut être nuisible à la diversité des espèces locales et aux équilibres des écosystèmes, à travers l'envahissement des milieux naturels. Certaines de ces plantes invasives ont également des effets nocifs pour la santé, à l'image de l'ambroisie Plante originaire d'Amérique du nord et introduite involontairement en France au cours du 19ème siècle. Elle est considérée aujourd'hui comme une espèce envahissante sur le territoire français., plante allergène fortement présente dans les plaines et collines de la région. 

 
Cette problématique est particulièrement forte dans les principaux axes de migration des espèces qui offrent des terrains favorables à la propagation des espèces exotiques (déplacements d'animaux, vents, cours d'eau, axes de transports et leurs bas-côtés), et les milieux urbains et périurbains (ex : renouée du Japon), car les jardins privés, les plantations publiques et les dépôts sauvages de déchets verts constituent des facteurs importants d'introduction et de diffusion de ces espèces. Les activités agricoles ou les chantiers, en remuant les sols et du fait des déplacements des véhicules, peuvent en favoriser la  dissémination.


La prolifération d'espèces animales invasives, encouragée par la mondialisation des échanges, est moins connue mais tout aussi préjudiciable à la biodiversitéDiversité biologique ou nombre et variété des espèces végétales et animales. On distingue la richesse spécifique (les différentes espèces), la diversité génétique - variété génétique au sein d'une même espèce - et la diversité écosystémique c'est-à-dire la variété des écosystèmes qu'on trouve sur Terre (forêts, prairies, lacs,...). : développement des populations de ragondins dans les zones d'étangs, populations d'écrevisses américaines concurrençant les populations autochtones d'écrevisses à pattes blanches...
Les effets du changement climatique sur le développement des espèces invasives restent peu connus, mais sont potentiellement très importants.