Accueil>...>Un patrimoine naturel et bâti exceptionnel>Des paysages diversifiés et de grande qualité

Des paysages diversifiés et de grande qualité

Estelle Tozan ? DREALAu carrefour de trois grandes zones biogéographiques - continentale, méditerranéenne et alpine - la région Rhône-Alpes offre une très grande diversité de paysages. Elle est le Rhône et les Alpes, le couloir rhodanien et le Mont-Blanc ainsi que la Drôme provençale et l'Ardèche méridionale.

L'observatoire des paysages de Rhône-Alpes propose une lecture du territoire régional en plus de 300 unités, regroupées en 7 familles. Cet outil développé par l'État a pour vocation de partager la connaissance du paysage et de sensibiliser le public à la prise en compte du paysage dans les projets comme dans les politiques publiques.

Il rend compte de la diversité des cadres de vie et des paysages, au-delà des sites remarquables, classés ou inscrits. Des unités paysagères sont définies selon des critères géographiques mais aussi sociologiques et économiques. Les 7 familles de paysage correspondent à des degrés croissants d'occupation humaine, de demande sociale et de gestion de l'espace. Elles sont volontairement larges, sans limite nette et chaque famille présente une grande diversité de paysages.

  • Les paysages naturels sont des paysages créés par l'homme mais assimilés à un état de nature quasi-sauvage car l'action humaine n'y est que marginale. Ils sont nombreux dans la région du fait de l'importance des hauts-reliefs en Rhône-Alpes, parfois peu accessibles. Cette famille de paysages regroupe des secteurs géographiques très différents tels que les hauts plateaux du Vercors, le massif de la Dent d'Oche, la haute-vallée du Ferrand, le Mont-Blanc...
  • API ? DREALLes paysages naturels de loisir sont caractérisés par des équipements principalement liés à la pratique des sports d'hiver et à l'accueil des touristes. Les paysages de Savoie sont marqués comme en Tarentaise (Les 3 vallées) mais d'autres départements sont également concernés comme l'Isère avec par exemple le complexe de l'Alpe d'Huez. Des paysages marqués par d'autres loisirs que le ski s'inscrivent également dans cette catégorie comme  le parc de Miribel-Jonage dans le Rhône, tourné vers la pratique des activités nautiques.
  • Les paysages agraires, sont perçus comme des espaces façonnés par l'activité agricole et habités de manière permanente. Cette famille de paysages est diverse et, selon les conditions géographiques, les modes de cultures et d'élevages, correspond, à la plaine de Liers autant qu'aux vallons du Tararais ou aux collines roannaises...
  • Les paysages ruraux-patrimoniaux se distinguent par des structures paysagères singulières qui sont le fait d'une spécialisation agricole et de mode de faire traditionnels et très ancrés dans la culture locale. Il s'agit par exemple du Beaufortain, des Noyeraies du Grésivaudan, des Cévennes ardéchoises, des abords du massif de la Chartreuse...
  • Les paysages émergents, autrefois naturels ou ruraux, ont évolué au XXème siècle vers des formes d'urbanisation diffuse. Il s'agit par exemple du lac d'Annecy, du sud du Revermont, des Balmes viennoises, du Plateau du sud-ouest Lyonnais,...
  • Les paysages marqués par de grands équipements, correspondant à de grands couloirs géographiques où les infrastructures se sont multipliées aux XIXème et XXème siècles. Il s'agit par exemple de la vallée du Rhône, des Collines viennoises, de la Plaine de Valence, de la vallée de l'Arve,...
  • Les paysages urbains et périurbains sont très variés mais forment tous un ensemble urbain supérieur à 2 km² et significatif à l'échelle régionale. L'agglomération grenobloise, lyonnaise, Annemasse mais aussi Bonneville, Cluses, Faverges...
Cécile Vo Van ? DREAL

7 familles de paysages et plus de 300 unités paysagères dénombrées par l'observatoire des paysages de Rhône-Alpes.