Accueil>...>L'acquisition et la diffusion de l'information environnementale>Des outils pour organiser et partager l'information

Des outils pour organiser et partager l'information

Arnaud Bouissou - MEDDTL Le préalable à la mise en oeuvre d’une bonne gouvernance est la mise à disposition des acteurs d’une information de qualité. La convention d'Aarhus signée le 25 juin 1998 par 39 États et traduite dans une directive européenne du 28 janvier 2003 a notamment pour objectif de développer l’accès du public à l’information détenue par les autorités publiques et de favoriser la participation du public à la prise de décisions ayant des incidences sur l’environnement.

Au niveau national, le portail « tout sur l’environnement » organise l’accès aux informations environnementales mises en ligne sur les sites internet publics.

Plusieurs outils thématiques ou organismes ont été mis en place à l’échelle de l’ensemble de la région Rhône-Alpes dans un but de mutualisation et partage de la connaissance, parmi lesquels :

Des informations plus détaillées sont collectées et diffusées par des observatoires locaux créés à l’initiative des collectivités territoriales ou des services déconcentrés de l'État, comme l’observatoire de la biodiversitéDiversité biologique ou nombre et variété des espèces végétales et animales. On distingue la richesse spécifique (les différentes espèces), la diversité génétique - variété génétique au sein d'une même espèce - et la diversité écosystémique c'est-à-dire la variété des écosystèmes qu'on trouve sur Terre (forêts, prairies, lacs,...). en Savoie, l’observatoire des territoires de la Savoie (DDT 73) ou l’observatoire du développement durable du Grand Lyon.