Des normes de construction renforcées

Bernard Suard - MEDDTL
La prévention des risquesLe risque est la probabilité que survienne un phénomène, d’origine naturelle ou technologique, pouvant constituer une menace pour les personnes, les biens, l’économie, l’environnement, etc. Le niveau de risque est estimé au regard des conséquences qu’aurait le phénomène s’il se produisait : plus les pertes potentielles sont élevées, plus le risque est important, et inversement. Il se mesure en croisant les données relatives à l’aléa, aux enjeux exposés et à leur vulnérabilité. sismiques repose essentiellement sur la construction qui doit intégrer des dispositions parasismiques. Sur la base du nouveau zonage, de nouvelles règles parasismiques sont entrées en vigueur le 1er mai 2011. Elles sont applicables aux nouveaux bâtiments, et aux bâtiments anciens dans des conditions particulières.

En complément de ces règles des plans de prévention des risques (PPR) peuvent être établis pour définir des règles de construction plus adaptées que celles de la réglementation nationale et des prescriptions techniques visant à l'adaptation ou au renforcement de bâtiments existants, mais impliquant uniquement des aménagements limités. Cela fait suite à une étude technique appelée « microzonage sismique » menée à l'échelle communale. Cela concerne une centaine de communes.