Accueil>...>Un gisement global de déchets non dangereux en voie de stabilisation>Des gisements moins bien connus pour les déchets des acteurs économiques

Des gisements moins bien connus pour les déchets des acteurs économiques

Laurent Mignaux - MEDDTLSi pour les déchets des ménages la collecte par le service public donne des chiffres relativement précis et exhaustifs des gisements, il n'en est pas de même pour les déchets des entreprisesDéchets banals assimilables aux ordures ménagères et non collectés par le service public. industrielles et commerciales qu'elles gèrent individuellement. Les déchets non dangereux produits par les entreprises (hors BTP) constituent pourtant un gisement d'une importance équivalente à celui des ordures ménagères.

Une enquête conduite au niveau national par l'INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques. en 2008 évalue pour la région le gisement de déchets non dangereux des établissements industriels de plus de 10 salariés à près de 1,8 millions de tonnes, dont plus de 350 000 tonnes d'emballages, auquel il faut ajouter plus de 400 000 tonnes de déchets organiques et de boues. Les principaux matériaux sont le bois (34%), les métaux (20%), les déchets en mélangeDéchets non-triés donc résiduels. (17%), les déchets minéraux (12%) et les papiers-cartons (11%).